Nouvelles de Flandre

Impératif français (Québec) - 14/11/2006

 

Wallonie-Flandre, je t'aime moi non plus

Flamands et francophones plus forts ensemble

De Haan (Belgique), le 8 novembre 2006 - "Les Flamands n'ont aucun avantage à se lancer dans l'aventure de la séparation" peut-on lire dans le dernier numéro des "Nouvelles de Flandre", organe de l'Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF).

Et à son directeur, Edgar FONCK, d'ajouter: "Ces propos, ce n'est pas un nostalgique de la 'Belgique de papa' qui les tient, mais bien le Secrétaire général de l'administration flamande, Rudy Aernoudt. Il sait de quoi il parle: il fut successivement chef de cabinet des ministres de l'économie wallon, fédéral et flamand."

Dans son ouvrage "Wallonie-Flandre, je t'aime moi non plus", dont le contenu a été abondamment cité et commenté dans l'hebdomadaire économique "Trends", Rudy Aernoudt fait un sort à la fois aux clichés que véhiculent les séparatistes flamands et aux conclusions simplistes, erronées et fallacieuses qu'ils avancent.

(...)

A l'APFF de conclure: "L'analyse économique et, on s'en souviendra, des sondages aussi, montrent l'intérêt et la volonté de maintenir notre cohabitation, malgré les problèmes qu'elle peut parfois soulever.

Mais, si nous sommes destinés à continuer la vie commune, nous avons intérêt, Flamands et francophones, à mieux nous comprendre. Le premier pas en ce sens pourrait être, par exemple, la signature d'un accord culturel entre les communautés? Ce que, pour notre part, nous réclamons depuis des années!"

(...)

 

Impératif français


Copyright © 1998-2006 A.P.F.F.-V.B.F.V. asbl
Secrétariat: Spreeuwenlaan 12, B-8420 De Haan, Belgique
Téléphone: +32 (0)59/23.77.01, Télécopieur: +32 (0)59/23.77.02
Banque: 210-0433429-85, Courriel: apff@dmnet.be
Site: http://www.dmnet.be/ndf