Nouvelles de Flandre
La Lettonie et la Francophonie

Malgré une présence modeste du français en Lettonie, une dynamique favorable lui a permis d'être admise comme membre observateur de la Francophonie.

La Lettonie, cette petite république, encore très mal connue jusqu'à son adhésion en 2004 à l'Union européenne, est situé sur la rive orientale de la Mer Baltique, entre l'Estonie au nord et la Lituanie au sud. Il partage aussi une frontière à l'est avec la Russie et plus au sud avec la Biélorussie.

C'est un pays de faible altitude dont le paysage est largement composé de forêts. Son climat est continental malgré une forte influence maritime de la mer Baltique qui s'étend sur plus de 530 km de côte. La saison estivale est courte et l'hiver dure près de 8 mois.

Un pays neuf

Occupée successivement par les Prussiens, les Polonais, les Suédois, les Russes, les Allemands, puis à nouveau par l'Union soviétique, la Lettonie ne compte pas encore quarante années d'indépendance cumulée. Plusieurs pays dont la France ont appuyé la première indépendance éphémère de l'état en 1920. Durant l'entre-deux guerres, le français se développe avec l'ouverture notamment d'un premier lycée français à Riga. Mais l'annexion du pays par l'Union soviétique met un terme aux échanges. Moscou colonise le pays, et y envoie des millions de Soviétiques pour y construire les usines destinées à satisfaire son économie. Le pays subit alors, un lourd processus de russification. C'est en 1991 que le pays acquiert sa totale indépendance.

La place des langues

La situation linguistique actuelle reste quelque peu compliquée. En effet, le letton qui est redevenu langue officielle après l'indépendance, n'est parlé que par une courte majorité (60%) de la population alors que les russophones constituent la plus forte minorité (30%). Une loi sur les langues a été mise en place pour favoriser la " lettonisation " du pays ce qui, bien entendu, ne fait pas trop l'affaire des russophones.

Depuis 1991 et surtout 2004, la France a consolidé sa coopération avec la Lettonie favorisant ainsi le renforcement de la place du français qui ne serait, malgré tout, maitrisé que par 1% de la population. Un tout nouveau Centre culturel a été ouvert à Riga. Un lieu particulièrement dynamique et riche en événements culturels, si on en croit son site sur internet. Beaucoup d'activités sont proposées pour les Lettons amateurs de langue et culture françaises et une importante médiathèque y est aussi mise à leur disposition.

Un accent spécifique est mis également sur l'enseignement avec des soutiens proposés aux enseignants de français ainsi qu'à des écoles "relais" particulièrement favorables au français. Le français occupe la quatrième place des langues étrangères, derrière l'anglais, le russe puis l'allemand. Près de 4.500 élèves l'étudient. L'école la plus importante est le Lycée Français de Riga avec environ 1000 élèves. L'OIF finance aussi des programmes de formation en français des fonctionnaires et élites ainsi que de traduction et d'interprétation et ce, dans le but de soutenir les positions du français au sein des institutions européennes.

Pour ce qui est des médias, l'association lettonne des professeurs de français dispose d'un bulletin trimestriel " La Lettre Francophone ". C'est la seule publication en français. RFI n'a pas pu obtenir une fréquence en FM mais TV5 Monde peut être captée par plus de 130.000 foyers. Une faible présence donc de notre langue mais qui devrait encore se développer grâce à l'adhésion du pays à l'OIF.

 

LETTONIE
QUELQUES POINTS DE REPèRE

Nom officiel: République de Lettonie

Superficie: 64 600 km2 (Belgique: 32 545 km2)

Population: 2 275 000 habitants dont 58,9% de Lettons et 28,6% de Russes

Capitale: Riga (730 000 habitants)

Langue officielle: Letton

Monnaie: Lat (1 euro = 0,7 lat)

Indice de développement humain: 45ème rang mondial en 2005

Adhésion à la Francophonie: 2008 observateur au Sommet

Anne-Françoise COUNET


Copyright © 1998-2009 A.P.F.F.-V.B.F.V. asbl
Secrétariat: Spreeuwenlaan 12, B-8420 De Haan, Belgique
Téléphone: +32 (0)59/23.77.01, Télécopieur: +32 (0)59/23.77.02
Banque: 210-0433429-85, Courriel: apff@dmnet.be
Site: http://www.dmnet.be/ndf